Photogrammetrie aerienne

Photogrammétrie aérienne

Principe et objet de la photogrammétrie aérienne

La photogrammétrie aérienne est l’ensemble des techniques et des matériels utilisés pour aboutir à la représentation d’un territoire étendu, à partir des clichés de la prise de vues aériennes.

La photogrammétrie aérienne est née dans les années 30, dès que les géographes et topographes ont découvert l’intérêt des avions comme plateforme de prise de vue.

La photogrammétrie aérienne permet d’obtenir des :

  • plans topographiques dont la précision (et donc l’échelle) dépendra de la hauteur du vol
  • orthophotoplans ou des mosaïques numériques

La photogrammétrie aérienne permet aux maîtres d’ouvrage et aux prescripteurs d’appréhender globalement la zone à aménager ou à traiter (parc d’activités, projet routier….).
Outre l’aménagement du territoire, la photogrammétrie aérienne offre de nombreuses autres applications :sylviculture, agriculture, cartographie, environnement, zones inondables, urbanisme…

Enchaînement des opérations techniques de la photogrammétrie aérienne

Prises de vue aérienne :

  • Stéréopréparation
  • Aérotriangulation

Production de MNT :

  • Orthorectification
  • Mosaïquage
  • Traitements radiométriques

Photogrammétrie terrestre

Comme pour la photogrammétrie aérienne, la photogrammétrie terrestre:

  • Nécessite des prises de vues
  • Se base sur des points de calage et de géoréférencement
  • Résulte de l’exploitation des prises de vues stéréoscopiques

Les domaines d’applications de la photogrammétrie terrestre sont variés :

  • Bâtiments complexes
  • Ouvrages d’art
  • Complément à l’imagerie 3D

Print